jeudi 21 juin 2018

Grand Chapitre Général du Grand Orient de France Rite Français : rituels courts de transmission du V° Ordre(1)

17 Octobre 2012 , Rédigé par GCG GODFPublié dans #hauts grades
Tous les FF\sont habillés dans le parvis intérieur, le Grand Maître des Cérémonies ayant allumé préalablement toutes les bougies. La salle une fois préparée :
Sur l'invitation du Grand Maître des Cérémonies les frères se rassemblent en silence dans les parvis. Le T\S\ et V\M\pénètre seul, puis les Frères conduits par le Grand Maître des Cérémonies se présentent au passage, l'un après l'autre et entrent. Arrivés devant le Président (qui se tient au pied de sa chaire dans le sanctuaire) saluent en s’inclinant et prennent leurs places respectives.  
Le  G\M\des C\  Très Illustres Frères, Sublimes Philosophes, l’un après l’autre, avancez dans les pas déjà tracés et prenez place sur l’une ou l’autre des Créations. Une fois que les SS\PP\  seront installés, le T\S\ et V\ M\  déclarera :
Le T\S\ et V\M\ Très Illustres Frères, sublimes Philosophes :
« Il n’y a d’autre Initiation que la Réalité ! ». Car c’est  par sa conscience éclairée, que l’Homme est relié à l’Essence de l’Univers ! Un silence
Le T\S\ et V\M\ Illustre Grand Orateur, le Chrysopeion est-il en sûreté pour parfaire notre tâche ?
Grand Orateur:  Les Allées sont désertes, nul bruit n'y résonne, les portes sont closes.
Le T\S\ et V\M\Illustre Grand Inspecteur, quel âge avez-vous ?
Grand Inspecteur  Je ne compte plus.
Le T\S\ et V\M\ Quel est votre emploi ?
Grand Inspecteur Agir !
Le T\S\ et V\M\ Cependant notre tâche doit être précisée afin que nous sachions au nom de quel principe nous sommes réunis.
Grand Inspecteur  La vie est le principe qui nous rassemble, et induit notre tâche : celle de protéger chaque être en tous lieux et en chaque instant.
Le T\S\et V\M\Existe-t-il une heure en notre lieu ?
Grand Inspecteur  Non, Il est minuit pour le monde profane mais le soleil luit en permanence au cœur des Sublimes Philosophes Inconnus.
Le T\S\ et V\M\Puisque nous ne craignons pas d'être interrompus, révélons l’Arche et annonçons nos titres.
Grand Inspecteur  Nous sommes ceux qui gardent, nous sommes ceux qui défendent  la Chrysopée nous sommes ceux qui connaissons le secret qui unit la voûte étoilée à la caverne et la matière de l’esprit à l’esprit de la matière de sorte à ne plus former qu’une seule et même Etoile.
Le T\S\ et V\M\ Nous allons reprendre notre recherche au sein du Chrysopeion.
La Sagesse, nous éclaire et nous guide !
La Force, suivant la Loi, nous accorde ce qui est juste !
L’éclat de l’Harmonie des mondes nous illumine. C'est en elle, depuis l'origine jusqu'à la fin des temps, que résident le savoir, la volonté et la perfection de toutes choses ! Que le haut s'unisse au bas! Que le bas s'unisse au haut !
Debout  et à l’ordre! SS :. PP :. Par l’acclamation de demande  et celle de réponse...L’ordre est de porter les deux mains à plat, l’une sur l’autre, main droite sur main gauche. L’index et le médius pris en griffe avec les pouces. On ne se met pas à l’ordre pour parler ou circuler. L’acclamation se fait en deux temps :
Le T\S\ et V\M\Il n’y a d’Initiation que la réalité !... 
Les SS\ PP\ II\ Vivat ! … Vivat !... Vivat !...
Prenez séant, les travaux du Chrysopeion ont repris.
Le T\S\ et V\M\L’ordre du jour appelle la réception d’un S\P\R\C\, Grand commandeur du Temple aux trois Arches du V° Ordre…  
Réception dans la Première Arche  
Le M\ de l’Arche Très Illustre Frère Gardien du seuil introduisez le Bien Aimé Frère………. afin qu’il reçoive de cette assemblée les marques de notre reconnaissance. Vous me ferez parvenir son testament philosophique. Le Frère est introduit, il porte les décors du quatrième Ordre et se tient à l’Ordre. Il est placé devant la table où se trouve les deux coupes et une épée.
Le M\ de l’Arche : Le V° Ordre confère aux SS\PP\RR\CC\ Grands Commandeurs du Temple qui en sont porteur, la qualité pour aider leurs Frères par l’exemple et favoriser dans toutes les assemblées la paix et la concorde, pour être une composante individuelle dynamique et novatrice de réflexion au sein des Ordres de Sagesse du Rite Français.
L’initiation traditionnelle et historique de la Maçonnerie des Ordres de sagesse du Rite Français pourrait s’arrêter au Quatrième Ordre. Cependant, le V° Ordre dans ses trois Arches, constitue le sommet du Rite Français et se reçoit par transmission. Sachez que le texte historique de Roëttiers de Montaleau en 1782, fondateur du V° Ordre, précise : « Il  comprendra les grades physiques et métaphysiques de tous les systèmes et particulièrement ceux adoptés par les associations maçonniques en vigueur.
Cette disposition place bien le V° Ordre, dans l’esprit des codificateurs de l’époque, comme le conservateur des rituels des hauts grades. Il est l’espace sommital et ultime de la maçonnerie, il en est le couronnement. Il constitue dans ses différentes Arches, une assemblée d’étude, un conservatoire de la tradition maçonnique ainsi qu’un laboratoire pour l’homme libre. Il considère également ceux qui reconnus par leurs pairs ont parcourus des chemins différents mais équivalents et également respectables.
Le V° Ordre se compose de trois Arches : Le Grand Cénacle, le Souverain Collège du Rite et le Chrysopéion.
Rompez maintenant le signe d’ordre que vous ne reprendrez plus dans cette assemblée.
Veuillez ôter vos décors, et vous déganter. Etendez la main droite et portez la main gauche sur le cœur.
Très Illustres Frères Princes Chevaliers debout et à l’Ordre.
Mon Bien Aimé Frère, veuillez lire l’obligation de la Première Arche :
Le postulant : Moi………………. Régulièrement investi des pouvoirs et des obligations de la charge des S.P.R.C., Grands Commandeurs du Temple, sur cette épée et devant cette noble assemblée souveraine,
je promets et je jure, pour ma mission intérieure, de me dévouer à la garde et à la conservation des Secrets de la 1ère   Arche du V° Ordre.
Je promets, pour ma mission extérieure, d’être l’artisan infatigable d’une humanité plus éclairée. Je promets également d’aimer mon prochain et de le traiter à égalité de droits en considération de sa seule qualité d’homme. Je promets enfin de garder le silence tout ce que je verrai, entendrai, ou ferai dans cette assemblée sous peine d’être exclu de cette chaîne d’union. Que cette épée se retourne contre moi si je faillis à ces engagements. Un moment de silence…
Le M\ de l’Arche  : Je prends acte de votre promesse.
Prenez séant TT \Ill\ FF\Princes Chevaliers.                            
En formant un nouveau maillon de cette chaîne, vous devenez, au même titre que chacun de nous, le Primus Inter Pares .
Le M\de l’Arche :  Persévérance, Vigilance, Justice, Vérité, Amour de l’Humanité, sont depuis le début, les lumières successives de votre démarche.
J’éclaire aujourd’hui la Sagesse pour découvrir et comprendre le trait unique qui relie chacun de nous au plan parfait. (Le Maître de l’Arche éclaire l’étoile blanche qui se trouve à sa gauche) Le M\de l’Arche prend l’épée, se dirige par la droite vers le récipiendaire et lui pose cette dernière sur la tête.
Le M\ de l’Arche :  A la Gloire de l’idéal de perfection, par les pouvoirs que me délègue le Chrysopéion, Arche ultime du Cinquième Ordre au sein du Rite Français, je vous reçois, constitue et élève  au grade et titre de Chevalier de l’Univers, Prince de la Lumière membre de ce Grand Cénacle, pour exercer pleinement les devoirs que vous venez de contracter. Le Président prenant un de ses gants sur la table donne au postulant un soufflet en lui disant :
Le M\ de l’Arche  : Et cela afin que tu te souviennes !
 Le F\Gardien du seuil lui tend la coupe d’eau
Le M\ de l’Arche :  A présent, buvez de cette eau ; ce fût votre premier geste au sortir de la caverne du Premier Ordre. Ceci fait :En construisant, rappelez-vous sans cesse de la fragilité des édifices humains.
Le F\ Gardien du seuil  lui tend ensuite la coupe de vin après avoir repris la première coupe.
Partageons cette coupe de vin en mémoire de votre réception au Quatrième Ordre. Ceci fait :
Dans la solitude, souvenez- vous de la force générée par notre idéal, quand il est partagé.
Le M\ de l’Arche : Prenez séant Très Illustres Frères.
Je brûle symboliquement le testament que vous venez d’écrire et que nous n’avons pas lu.
Le temps égare ou efface les écrits des hommes, mais ce qui a été confié au feu perdure indéfiniment. Ceci fait :
Le M\ de l’Arche : En se consumant, ce testament vous rappelle le premier geste que vous avez accompli au moment d’entrer dans l’Ordre des Francs-Maçons. Il vous indique qu’un jour, nous retournerons d’où nous sommes venus, quelle que soit notre situation et que seuls nos actes et nos réalisations comptent.
Votre réception comme Chevalier de l’Univers, Prince de la Lumière  œuvre  aux ultimes enseignements de notre Ordre.
Tout ce que vous venez de vivre dans cette cérémonie de réception a un double but : d’abord, par un rappel symbolique, sceller définitivement en vous comme un destin immuable toute la démarche de l’Ordre des Franc- Maçons de Rite Français, Rite de fondation de la Maçonnerie du Siècle des lumières.
Vous orienter ensuite vers l’ultime secret de notre Ordre qui est l’action. Il s’est mis en marche pour libérer le Temple de l’humanité de l’obscurité qui l’étreint encore. Vous avez l’impérieux devoir d’être le Maître d’œuvre de ce projet universel en vous inspirant des valeurs que nous avons éclairées : vous devenez l’Architecte de ce Temple.
Le M\de l’Arche : Debout et à l’ordre  TT\Ill\ FF\ Princes Chevaliers
Par le signe et l’acclamation en l’honneur des nouveaux Chevaliers de l’Univers, Princes de la Lumière.                     
 Le M\de l’Arche : Que l’Ordre demeure !
Les TT\Ill\ FF\    Vivat, Vivat, Vivat !……
Le M\ de l’Arche : Prenez séant Très Illustres Frères.

Grand Chapitre Général du Grand Orient de France Rite Français : rituels courts de transmission du V° Ordre(2)
17 Octobre 2012 , Rédigé par GCG GODFPublié dans #hauts grades
Réception dans la deuxième Arche  
Le T\S\et V\M\Il est de tradition de se nommer face à notre Assemblée ;  Quel est  votre Grade, et votre Titre ?
Le postulant  : Je suis Chevalier de l’Univers, Prince de la Lumière, et les miens m’honorent de ce titre.
Le T\S\et V\M\Cela est trop peu pour ouvrir l’accès à notre Collège, Mais encore ?
Le postulant : Je suis chercheur de vérité et cette dernière tracera mon chemin et mon engagement. Je ne sais qu’en partie, le contenu de votre mission, mais je m’engage, à œuvrer dans le but de construire la Dignité Humaine.   
Le T\S\et V\M\ Dans son assemblée, le Grand Collège du Rite rassemble et coordonne sous son principe, forces et moyens pour obtenir un bien plus général. Il garde et enrichit l’Arche du Cinquième Ordre. Outre la mémoire du Rite, nous travaillons à la compréhension du sens et de l’unité de cette langue universelle faite de symboles. Le Grand Expert  le conduit auprès du T\S\et V\M\
Le T\S\et V\M\Debout, vous tous et à l’ordre TT\Ill\ FF\ Maîtres du Temple
Mon Frère, posez votre main droite sur cette épée et veuillez lire votre première obligation :
Obligation     
J’engage solennellement, devant cette assemblée, ma parole d’honneur, sacrée et sincère.
Je jure et promets de suivre strictement les statuts et les délibérations de cette assemblée et de remplir avec impartialité tous les devoirs d’un Prince du Souverain Sanctuaire, Maître du Temple.
Je jure et promets d’être le gardien fidèle du contenu de l’Arche du Cinquième Ordre. Cette Arche est le conservateur de tous les manuscrits et rituels pratiqués avant 1782 et en particulier les 81 grades et degrés retenus par le grand Chapitre Métropolitain en 1787. J’appose volontairement et sans contrainte ma signature sur le dit engagement. Que la force et la volonté pour l’accomplir dans tous ses points, ne m’abandonnent pas.
Le T\S\ et V\M\ Reprenez vos Places TT\ Ill\ FF\
Le plus dur reste à faire. Seriez-vous capable de fouler au pied les symboles les plus sacrés s’il s’agissait de sauver une vie ? 
Le postulant : Le respect de l’Humanité ne souffre aucun compromis. J’y suis prêt, car un symbole ne peut avoir de réalité qu’à l’instant où je lui en accorde.
Le T\S\et V\M\Votre réponse est juste, elle vous permet d’avancer plus avant. Après un long silence…
Le T\S\ et V\M\ Je vais lire la suite de votre engagement, vous direz, à la fin je le promets. Saisissez à présent des deux mains, les deux poignards qui sont posés sur la table. Croisez- les sur votre poitrine. L’un figure la protection que nous devons aux innocents, l’autre nous indique la juste punition des parjures. Le Très Sage et Vrai Maçon  porte son épée et la pose au croisement des deux poignards.
Le T\S\et V\M\ Debout et à l’Ordre Très Illustres Frères
Promettez-vous de toujours régler vos paroles sur la vérité et de rendre ainsi la justice ? De voyager à la gloire et pour le progrès de notre idéal et d’obéir en tout point à tout ce qui sera ordonné ou prescrit par notre assemblée que toujours et avec toute la douceur d’esprit dont vous êtes capable, vous aiderez vos frères en humanité dans le besoin ? D’être patient dans l’adversité, de conjuguer réflexion et action pour réaliser les buts d’un humanisme mis au service d’une société plus juste et plus éclairée ?
Le postulant : Je le promets.
Le T\S\ et V\M\ Par les serments que vous venez de prêter et en vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés et transmis par le Chrysopeion, je vous reçois et reconnais  Illustre Prince des Maçons, Sage et Vrai Maçon, Prince du Royal Secret, connus sous le titre distinctif de Prince du Souverain Sanctuaire, Maître du Temple.
Sois et demeure !
Prenez séant Très illustres Frères.
Que ce titre soit pour vous le symbole de la détermination à l’action comme du courage  qui vous seront encore nécessaires pour la mener à bien. Il ne vous reste plus rien à désirer que l’effet de votre obéissance aux serments que vous venez de prêter.
Soyez le gardeur vaillant de l’Arche symbolique de tous les grades du Cinquième Ordre du Rite Français et le détenteur du secret d’Hérédom.
Le T\ Ill\ Orateur : L’Hérédom est la cité mythique d’Ecosse. On la dénomme à la fois montagne blanche, forteresse des initiés ou lieu d’éternité. Elle est à l’origine de l’Ecossisme mythique du Chevalier de Ramsay reprise par le légendaire Chapitre de Clermont et pierre fondatrice du Rite Français. Elle est en fait la tradition initiatique sauvegardée par l’imaginaire des hommes, mais elle est peut-être aussi réalité d’une cité terrestre, guidée par les idéaux de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui ont construit les Droits de l’Homme. Le T\S \et V\M\ lui  donne ensuite l’accolade.        
Le T\S\ et V\M\Vous voici au rang des Elus pour le Grand Œuvre. Nul mieux que vous ne possède aujourd’hui entre ses mains l’expertise de tous nos enseignements.
Le T\S\et V\M\TT \Ill\FF\Maîtres du Temple, debout et à l’ordre ! Par le signe, et l’acclamation en l’honneur des nouveaux Princes du Sanctuaire, Maître du Temple !
Le G \Orat\ Heredom !
Le T\S\et V\M\Garde et Défends !... 
Les TT\ILL\ FF\ Vivat !... Vivat !... Vivat !... 
Le T\S\et V\M\Prenez séant Très Illustres Frères
Réception dans la troisième Arche  
Le G\M\des C\T\S\  et V\ M\ ,  voici un T\Ill\ F\  Maître du  Temple Qui se présente à nous pour travailler la Chrysopée. Le récipiendaire reste debout. Après quelques instants de silence puis le T\S\ et V\M\ lui pose les questions suivantes:
Le T\S\ et V\M\Même initié, nul ne peut pénétrer en ce lieu si l’un d’entre nous ne le guide et si notre fraternité ne l’y autorise. Qui es-tu ?…
Le Candidat  : Il y a de cela longtemps, vous m’avez appelé et l’un de vous m’a alors tendu la main. Je suis ce que j’ai reçu et gardé. Je suis Frère des gardiens de toutes les marques contenues dans l’Arche.
Le T\S\ et V\M\Prouvez ce que vous ont apporté les initiations que vous avez vécues jusqu'à ce jour ?
Le Candidat : Je sais tailler  les images, élever les colonnes, fondre les métaux. Je suis celui qui tombé, fut relevé par ses Frères, afin que je devienne l’Architecte bâtisseur d’une nouvelle société.
Le T\S\ et V\M\ Puisqu’il a forgé, taillé, défendu, qu’il partage nos idées ; puisqu’il a fait de ses signes les outils pour bâtir la société que nous espérons tous, enfin puisqu’il a su comprendre que l’Humanisation est le but ultime de l’Initiation ; alors qu’il soit des Nôtres !... Le Grand Maître des Cérémonies le tient et le guide par l’épaule gauche : devant le T\S\ et V\M\
Le T\S\ et V\M\Pénétré de l'obligation que vous allez prêter  qui, de toutes les autres, est la plus sérieuse à laquelle l'homme puisse se soumettre, vous sentez la persuasion des terribles peines que l’Ordre inflige à tous ceux qui la violerait.  Le Candidat, les deux mains sur l’épée, prononce l'obligation suivante:
Obligation :
Moi,……………..éclairé par cette lumière infinie, engage solennellement ma parole d'honneur et sacrée, je jure et promets sur ce glaive que je ne révèlerai jamais les secrets et mystères de la sublime distinction que je suis prêt à recevoir.
En outre, je jure perinde ad cadaver de suivre les statuts, constitutions de ce grade, d’en garder un secret absolu, et d’en remplir tous les devoirs, diligemment, fidèlement et sans partialité, faveur ni affection. Si je venais à manquer à ces devoirs, je prends conscience que je devrais en assumer toutes les conséquences que l’Ordre m'imposera. Après l'obligation le T\S\ et V\M\  lui met l'épée dans la main droite en disant :
Le T\S\ et V\M\ Très illustre Frère, tendez le bras droit devant vous, nous plaçons dans vos mains une arme, dont nous enseignons d’en faire usage seulement contre les ennemis de l'Ordre et de l’Humanité.
Elle symbolise également les pouvoirs qui vous sont transmis, voyez la difficulté et le poids que ces devoirs représentent pour celui qui doit commander. Rappelez-vous : nos épées ne nous ont jamais trahis. Le Candidat doit tenir son épée bras tendu, pointe en l'air un temps suffisant pour qu'il en sente tout le poids Vous pouvez baisser votre bras..
Le Grand Orateur : Ayant fait le tour par la droite, lui pose la main droite sur la tête et dit lentement : la connaissance du Plan parfait de l’œuvre, l’honneur et la vaillance du Chevalier, ainsi que la maîtrise du ministère sont aujourd’hui réunis en vous. Le T\S\ et V\M\  en lui posant son épée sur la tête  lui dit : je vous lie pour l’éternité à l'Ordre.
Par la vérité qui construit la force universelle, par l’amour de la Philosophie qui en établit la Sagesse, par la Fraternité en l’Intelligence qui en construit la Beauté, je vous reçois et reconnais au Grade, Degré et Titre de la Dernière Arche, en tant que Sublime Philosophe Inconnu.
Prenez séant, Très Illustres Frères Sublimes Philosophes.
Cette Assemblée est la passerelle entre les cheminements différents.
Parvenu en cette Jérusalem de l’esprit considérez qu’il ne s’agit pas d’un nouveau grade que nous vous avons communiqué mais proposé une alliance avec un Devoir éternel.
Le T\S\ et P\M\Recevez  la puissance de commander et de rayonner. Je vous revêts de votre sautoir auquel je joins le bijou du Chrysopeion : il marque notre gouvernement au nom de l’Ordre.
Prenez séant parmi nous. Très Ill\ Grand Orateur, communiquez-lui la légende et le Secret.                                              
Le Grand Orateur : La Terre des Philosophes est délimitée par des pierres, qui portent toutes la même marque et gravées de la même citation : « Il n’y a d’Initiation que la Réalité !... ».
Par ces mots, le Trismégiste, le Trois fois Sage, nous a donné et indiqué le point ultime de l’Initiation. Ce dernier devint l’héritage commun de tous les Initiés et le trésor sacré de l’Humanité.
Ce lieu, qui aujourd’hui est le vôtre, est habité par la plus simple des vérités, celle qui transforme le regard d’un Homme et en fait l’égal des dieux.
Ce Chrysopéion recèle quelques secrets, identiques en tous points au mythe de l’Hérédom situé à l’aplomb de Kilwinning. « La vie, partout est à l’œuvre dans l’Univers, elle est l’argent du Sage !... »
« La Matière et l’Esprit sont une même et unique chose ; ils forment les outils parfaits du Sage, qui seul, a le pouvoir de transformer toute chose en un objet précieux!... »           
« Le symbole est clef de l’intelligence, du langage et de la pensée. Il est l’eau des Sages car il est le code universel du vivant !... »
La légende qui signe l’Arche est symbole de l’esprit libéré, celui qui commande au passage entre les mondes et établit les ponts entre les deux natures de l’univers humain. Cet esprit du signe, clef hermétique, affirme sa victoire sur toutes les ignorances, les superstitions ou les Sectarismes.  Un silence…
Le T\S\ et P\M\ Vous avez accepté la haute mission d'éclairer les hommes, d'écarter tout ce qui divise les esprits, de professer tout ce qui peut unir les cœurs. C'est de ce point élevé, que vous pourrez, avec plus de force, porter vos efforts sur une humanité qui languit courbée sous les préjugés et la superstition. Je vous félicite pour votre ardeur d'arriver au sommet de l’art maçonnique : au couronnement de la maçonnerie. Nos méditations doivent prendre un essor plus élevé, développons que ce que l'antiquité a institué, car mon frère cherchez au fond des choses, fouillez dans les mystères d'Isis, d'Osiris, de Pythagore, de Platon, mais que votre raison et votre conscience soient toujours vos ultimes juges. Vous avez pénétré dans l’arcane de la Maçonnerie. Ici et maintenant et cela à jamais vous appartenez à cette élite d’homme qui ont fondé leur action sur la responsabilité.  
Suspension des travaux du CHRYSOPEION  
Le Grand Orateur  : Très Sage et Vrai Maçon, la parole est close par le silence des Initiés.
Le T\S\ et V\M\ Grand Inspecteur, quel âge avez-vous ?
Grand Inspecteur : Je ne compte plus.
Le T\S\ et V\M\Quel est votre emploi ?
Grand Inspecteur : De travailler à la propagation de la Vérité.
Le T\S\et V\M\Qu’emportez-vous pour y parvenir ?
Grand Inspecteur : Les Clés de la Maçonnerie.
Le T\S\et V\M\On nous retrouverons-nous ?
Grand Inspecteur : A Kilwinning !
Le T\S\et V\M\ Que cache ce lieu ?
Grand Inspecteur : les deux antiques colonnes du Temple d’Enoch encadrant la porte de l’infini. Le T\S\et V\M\ Quelle heure est-il ?
Grand Inspecteur : Le soleil de l’Eternité illumine le Chrysopeion.
Le T\S\ et V\M\Le Chrysopeion va  suspendre son assemblée mais l’œuvre continue.
Debout et à l’ordre ! Très Illustres Frères SS :. PP :. Par  l’acclamation de demande  et celle de réponse...Le signe sera le même pour l’Ordre et le Grade. Il  servira pour la reconnaissance. L’acclamation se fait en deux temps :
Le T\S\ et V\M\Il n’y a d’Initiation que la réalité !...
Les SS\ PP\ II\Vivat ! … Vivat !... Vivat !...
Le T\S\ et V\M\Suivant la Loi, je suspends les travaux !
Le Grand Maître des Cérémonies conduit les frères dans les parvis intérieurs. Les frères quittent la salle un à un et saluent le T\S\ et P\M\



Aucun commentaire:

Publier un commentaire